675 - Sans vis-à-vis, dépendances sur 2,7 hectares

Saint Germain les Belles

Référence: 675, Surface habitable: 75 m2, Nombre de pièces: 3

€139.500,=
  • Honoraires charge vendeur
vendu

Sans vis-à-vis, dépendances sur 2,7 hectares


Cette propriété située en retrait d’une petite route départementale, près de la commune de Saint Germain les Belles, vous séduira par son réel potentiel d’aménagement, grâce à ses nombreuses dépendances et son grand terrain champêtre, arboré et entièrement clôturé. Les bâtiments principaux sont exposés sud-est.


Maison à rénover
Au rez-de-chaussée de la maison, on entre directement sur la cuisine-salle à manger de 28,5 m² avec plafond en poutres apparentes, pourvue d’une grande cheminée ouverte. La maison était auparavant chauffée par un chauffage central au fioul, dont seules subsistent la cuve (derrière la maison) et la chaudière (à la cave). A gauche de la cuisine, une ouverture a été créée dans la grange attenante pour augmenter la surface habitable de la maison en aménageant un espace de 22 m² construit en parpaings avec plafond en béton. Il est composé d’un coin buanderie avec WC indépendant, d’une salle de bain de 6 m² et d’un cellier (5 m²) qui dispose d’une porte donnant sur la seconde partie de la grange. Elle comprend un espace de 25,5 m² au sol avec dalle en béton ouvert jusqu’au faîtage avec, à côté, une ancienne étable de 32 m². 

Au premier étage de la maison, deux belles chambres de 15 m²  et 15,5 m². Seul inconvénient, l’escalier du rez-de-chaussée aboutit dans l’une et celui du grenier part de l’autre. Grenier aménageable de plus de 20m2 au-dessus. La toiture est non-isolée et en ardoises. Le mur de refend séparant l’ancienne maison de sa grange est en partie en parpaings et briques.

Il vous faudra prévoir des travaux généralisés de réhabilitation et la mise aux normes de la fosse septique, qui se trouve actuellement sous les WC dans la grange, mais les possibilités d’aménagement sont nombreuses : maison ancienne en habitation principale ou en gîte, l’une ou l’autre grange en seconde habitation. Possibilité de cumuler vie privée et activité agricole ou animalière !


Diverses dépenances
Une deuxième grange est accolée à la partie gauche de la maison/grange 1. Ce bâtiment en pierres et ardoises naturelles a une surface d'environ 60 m², avec la possibilité d’ajouter un voire deux niveaux.  

Une pièce indépendante de 22 m², élevée sur une cave, est accolée à la partie droite de la maison ; un bel espace pour créer un atelier d’artisanat ou une salle de jeux !

A angle droit de la maison et de ses deux granges, un hangar de 92 m² en parpaings et toiture en tôles comprenant un garage (56m²) et un hangar (36m²).

En face de la maison, un joli puits en pierres et des anciennes porcheries de 73 m², également en pierres, mais surélevées d’un grenier de 53 m² en parpaings aménageable avec toiture en tuiles, accessible par un petit escalier extérieur en pierres : surface totale de 126 m². On peut transformer ce bâtiment en espace professionnel, e.g. un gîte d’accueil touristique ou un magasin.

Enfin, un grand hangar/stabu de 280 m² avec des murs de côté bardés de part et d’autre de planches de sapin et avec une toiture en fibre-ciment a été aménagé par les propriétaires en écuries avec 6 boxes à chevaux flambant neufs (que l’on peut acheter séparément) et une sellerie incorporée, complète l’ensemble des bâtiments présents sur la propriété.


Beau cadre
Il y a seulement une bande de terrain d’environ 15 mètres de largeur derrière la maison, mais elle est bordée d’arbres, avec la pâture du voisin de l’autre côté. La majorité du terrain se trouve devant la maison. Outre le portail s’ouvrant sur la cour formée par les principaux bâtiments, on dispose d’un second accès vers deux prés d’une surface totale de plus d’un hectare, sans compter environ 9.000m2 plantés d’arbres, une source et deux mares, d’où l’on entend le chant délicieux des grenouilles !

A côté de la maison, derrière le puits en pierres, un jardin de fleurs, puis un potager et un verger. Tout le terrain est bordé d’arbres qui forment une limite naturelle et protègent la propriété de l’extérieur.


Proche de Saint Germain les Belles
Le village avec commodités, ses écoles, son lac de baignade et ses infrastructures sportives de Saint Germain les Belles est à deux minutes en voiture, la bretelle de l’A20, 5 minutes plus loin. Le supermarché le plus proche se trouve à 5-10 minutes à Magnac-Bourg. Limoges est à 30 minutes et son aéroport à 40 minutes.

 

Recevoir plus d'informations sur ce bien?

Poser une question ou arranger une visite (depuis chez soi) ?

Ceci est également possible par WhatsApp ou email

Détails

Commune:
Saint Germain les Belles
Nombre de salles de bain:
1
Distance village:
Moins de 10 minutes
Nombre de toilettes:
1
Lieu:
Dans/proche d’un village
Sanitaires:
Bain, Lavabo / meuble vasque, Toilette
Surface terrain:
27.422 m2
Raccordements:
Eau, Électricité
Type:
Plus d’un hectare
Assainissement:
Fosse septique pas aux normes
Période de construction:
Avant 1900
Type de chauffage:
Cheminée, Chauffage central fioul
Surface habitable:
75 m2
Nombre de dépendances:
6
Nombre de pièces:
3
Dépendances:
Grange, Garage, Hangar, Gîte, Porcherie
Chambres:
2
Autres:
Puits, Mare / étang

Diagnostic de Performance Energétique

Les photos

Sans vis-à-vis, dépendances sur 2,7 hectares
Sans vis-à-vis, dépendances sur 2,7 hectares
Sans vis-à-vis, dépendances sur 2,7 hectares
Sans vis-à-vis, dépendances sur 2,7 hectares
Sans vis-à-vis, dépendances sur 2,7 hectares
Sans vis-à-vis, dépendances sur 2,7 hectares
Sans vis-à-vis, dépendances sur 2,7 hectares
Sans vis-à-vis, dépendances sur 2,7 hectares
Sans vis-à-vis, dépendances sur 2,7 hectares
Sans vis-à-vis, dépendances sur 2,7 hectares
Sans vis-à-vis, dépendances sur 2,7 hectares
Sans vis-à-vis, dépendances sur 2,7 hectares
Sans vis-à-vis, dépendances sur 2,7 hectares
Sans vis-à-vis, dépendances sur 2,7 hectares
Sans vis-à-vis, dépendances sur 2,7 hectares
Sans vis-à-vis, dépendances sur 2,7 hectares
Sans vis-à-vis, dépendances sur 2,7 hectares
Sans vis-à-vis, dépendances sur 2,7 hectares
Sans vis-à-vis, dépendances sur 2,7 hectares
Sans vis-à-vis, dépendances sur 2,7 hectares
Sans vis-à-vis, dépendances sur 2,7 hectares
Sans vis-à-vis, dépendances sur 2,7 hectares
Sans vis-à-vis, dépendances sur 2,7 hectares
Sans vis-à-vis, dépendances sur 2,7 hectares
Sans vis-à-vis, dépendances sur 2,7 hectares
Sans vis-à-vis, dépendances sur 2,7 hectares
Sans vis-à-vis, dépendances sur 2,7 hectares
Sans vis-à-vis, dépendances sur 2,7 hectares
Sans vis-à-vis, dépendances sur 2,7 hectares
Sans vis-à-vis, dépendances sur 2,7 hectares
Sans vis-à-vis, dépendances sur 2,7 hectares
Sans vis-à-vis, dépendances sur 2,7 hectares
Sans vis-à-vis, dépendances sur 2,7 hectares
Sans vis-à-vis, dépendances sur 2,7 hectares
Sans vis-à-vis, dépendances sur 2,7 hectares
Sans vis-à-vis, dépendances sur 2,7 hectares
Sans vis-à-vis, dépendances sur 2,7 hectares
Sans vis-à-vis, dépendances sur 2,7 hectares
Sans vis-à-vis, dépendances sur 2,7 hectares
Sans vis-à-vis, dépendances sur 2,7 hectares
Sans vis-à-vis, dépendances sur 2,7 hectares
Sans vis-à-vis, dépendances sur 2,7 hectares
Sans vis-à-vis, dépendances sur 2,7 hectares
Sans vis-à-vis, dépendances sur 2,7 hectares
Sans vis-à-vis, dépendances sur 2,7 hectares
Sans vis-à-vis, dépendances sur 2,7 hectares
Sans vis-à-vis, dépendances sur 2,7 hectares
Sans vis-à-vis, dépendances sur 2,7 hectares
Sans vis-à-vis, dépendances sur 2,7 hectares
Sans vis-à-vis, dépendances sur 2,7 hectares
Sans vis-à-vis, dépendances sur 2,7 hectares
Sans vis-à-vis, dépendances sur 2,7 hectares
Sans vis-à-vis, dépendances sur 2,7 hectares
Sans vis-à-vis, dépendances sur 2,7 hectares
Sans vis-à-vis, dépendances sur 2,7 hectares
Sans vis-à-vis, dépendances sur 2,7 hectares
Sans vis-à-vis, dépendances sur 2,7 hectares
Sans vis-à-vis, dépendances sur 2,7 hectares
Sans vis-à-vis, dépendances sur 2,7 hectares
Sans vis-à-vis, dépendances sur 2,7 hectares
Sans vis-à-vis, dépendances sur 2,7 hectares
Sans vis-à-vis, dépendances sur 2,7 hectares
Sans vis-à-vis, dépendances sur 2,7 hectares
Sans vis-à-vis, dépendances sur 2,7 hectares
Sans vis-à-vis, dépendances sur 2,7 hectares